La nourriture : des envies irrésistibles

Mis à jour : 13 avr. 2018

Qui ne se sent pas pris par moments de folles envies ? C’est surtout le cas dès qu’il s’agit de nourriture. Et il n’y a pas que les femmes enceintes qui ont des appétits spontanés ! Ça nous arrive à tous de nous dire : « Tiens, j’ai plus envie de manger salé, ou sucré, ou acide… »



Mais la plupart du temps, nous n’y prêtons pas plus attention que ça. Nous interroger sur nos désirs profonds, ce qu’ils expriment, demande déjà beaucoup de lucidité et de travail sur soi.


Du coup, parce que nos envies alimentaires sont plus fugaces, nous n’y prêtons que rarement attention. Pourtant, elles ont aussi un sens ! Et pas qu’un peu : elles marquent une période de notre existence, une étape dans notre vie dont la signification n’est pas moindre que des passions ou des lubies, que nous pouvons entretenir des années durant.



L’assiette, miroir de nos émotions


C’était le thème de l’émission que j’ai enregistrée avec Daniel Kieffer, Attirance ou répulsion alimentaire, quelle signification ? Vous pouvez la réécouter quand vous voulez en cliquant ici.


Ecoutez notre podcast : Attirance ou répulsion alimentaire : quelle signification ?

Saviez-vous par exemple que le premier goût que nous connaissons est le sucré ? Tout simplement parce que c’est le goût du lait maternel. Il nous rappelle la tendresse originelle, celle qui vient nous rassurer, nous consoler juste après le traumatisme de notre venue au monde…


Donc si vous avez envie de sucré, c’est certainement qu’il existe en vous un désir d’être rassuré, choyé. Rien de pathologique a priori, et rien qui signifie que vous n’êtes pas capables de prendre en main votre existence.


Au contraire, le désir de salé renvoie au père, au désir de se faire une place dans le monde, de s’affirmer. L’acidité évoque de son côté l’adolescence, la rébellion. L’amer, c’est le goût de la sagesse, que l’on apprécie avec l’âge… Certains aliments ont aussi une signification, comme les œufs par exemple, qui reflètent le désir de procréer !


Il en est ainsi de tous les goûts que nous recherchons, et de la plupart des aliments que nous mangeons. Ils n’ont pas simplement une valeur nutritive, ils ont aussi une valeur symbolique à nos yeux. Daniel Kieffer a pris le temps de nous l’expliquer en détail.


Cette émission a donc été riche d’enseignements, et si vous ne l’avez pas encore écoutée, j’espère qu’elle vous donnera du grain à moudre !


À la semaine prochaine,

En attendant, soyez heureux !


Nathalie Lefèvre



Un mot sur Daniel Kieffer


Si vous ne le connaissez pas encore, Daniel Kieffer est naturopathe, spécialisé dans les thérapies holistiques. Il a ouvert un centre en 1990, le Cenatho, où l’on peut suivre des formations complètes et professionnelles en sophrologie, en naturopathie, en massage bien-être et en conseil sur l’alimentation biologique. Retrouvez-le sur www.cenatho.fr

VOUS ÉCOUTEZ EN DIRECT RADIO MÉDECINE DOUCE 

© Radio Médecine Douce 2018