Insuffisance veineuse : faites circuler votre sang !

Mis à jour : 9 juil. 2018

Beaucoup d’entre nous sont sujets à des désagréments concernant la circulation sanguine, quand ce ne sont pas des pathologies plus lourdes. L’âge a tendance à compliquer les choses, mais les problèmes veineux sont avant tout une question de nature, d’habitudes alimentaires, et de sexe aussi – les femmes étant plus sujettes aux varices et aux jambes lourdes que les hommes.


En effet, autour de moi, je connais plusieurs personnes qui se plaignent de troubles de la circulation sanguine et qui cherchent à ces maux qui requièrent souvent des traitements continus, sinon un entretien régulier.



Une fois n’est pas coutume, je vous propose donc de réécouter une émission du naturopathe, Daniel Kieffer sur ce thème, qui contient nombre de solutions pour vous tous qui souffrez de ces problèmes.



Le chaud et le froid


C’est vrai, lorsqu’il fait chaud, il arrive qu’on ait, femme ou homme, les jambes lourdes. La circulation se fait difficilement. Mais durant les périodes de froid, les bas et les collants maintiennent une pression néfaste sur les jambes, qui sont la principale cause des varices. Chez les hommes, on retrouve les mêmes problèmes chez les adeptes de la musculation et de l’haltérophilie.


Ecoutez notre podcast sur la circulation

Alors, si chaud et froid impliquent tous les deux des problèmes veineux, que faire ? Alterner ! Lorsque vous allez au sauna, vous soumettez votre corps à une forte chaleur qui dilate les vaisseaux. Mais ce rituel implique un bain dans une eau fraîche qui, si elle semble glacée à cause de la différence de température, est pour le moins bienfaisante. Et pour les plus frileux d’entre vous, optez pour une douche fraîche ! Vous verrez que vous sentirez votre corps revivifié.


L’hérédité compte pour beaucoup. Ceux qui sont en surpoids, ainsi que ceux qui mangent beaucoup de viande rouge, ou dont la peau marque très facilement, sont naturellement prédisposés aux problèmes sanguins. Si les varices sont déjà installées, il est préférable de se les faire opérer. Mais le mieux est de faire en sorte qu’elles n’arrivent pas.


Et pour faire circuler le sang, il y a une méthode infaillible : la marche ! Pratiquer une heure et demie d’exercice physique modéré par jour permet de maintenir le corps en mouvement et de fluidifier la circulation. Ce sont surtout les métiers sédentaires, qui obligent à rester assis pendant des heures, ou debout à piétiner, qui sont les plus mauvais pour la circulation. Si vous êtes amenés à faire beaucoup de voiture ou à prendre régulièrement l’avion, vous êtes donc tout aussi concerné que la coiffeuse ou l’employé de bureau.


Quelques méthodes


Bien sûr, il y a la question du confort. Les personnes âgées ont régulièrement recours à ces coussins rehausseurs de jambes, qui calment les membres récalcitrants pendant la nuit. Une solution certes peu esthétique, mais qui n’est pas à négliger !


Il y a également le massage aux huiles essentielles. L'aromathérapeute Sylvain Bodiot nous a prescrit à ce titre un mélange :


  • 5 cl d’huile végétale de calophyllum, dans laquelle on verse chaque fois 30 gouttes de ces 5 huiles essentielles : immortelle d’Italie (Helichrysum italicum), citron (Citrus limon), pistachier lentisque (Pistacia lentiscus), romarin à camphre (Rosmarinus officinalis camphora), menthe poivrée (Mentha piperita).


Le mieux est d’appliquer ce remède matin et soir. À cause de sa forte odeur, vous pouvez ne l’appliquer que le soir ; si les varices sont déjà installées, il est malheureusement inutile.


Si vous ne vous sentez pas prêt à jouer aux apprentis herboristes, ou si vous ne trouvez tout simplement pas le temps, il existe aussi un protocole curatif contre les problèmes veineux. Vous pourrez le trouver sur La Vie Naturelle en suivant ce lien.


Vous y trouverez un complément alimentaire pour décongestionner, une boîte d’extrait d’écorce de pin maritime qui renforce les capillaires veineux, le célèbre Pycnogénol. Enfin, ce protocole inclut un gel pour soulager les veines, qui contient des extraits de plantes et des huiles essentielles, et que vous pouvez vous procurer à part.


Enfin, n’oubliez pas que l’alimentation joue un rôle essentiel dans la prévention. Privilégiez les fibres et limitez votre consommation d’alcool, et vos jambes vous en remercieront !


Nathalie Lefèvre

1,306 vues

VOUS ÉCOUTEZ EN DIRECT RADIO MÉDECINE DOUCE 

© Radio Médecine Douce 2018