• Nathalie Lefèvre

Le perfectionnisme : faut-il être parfait ?

Mis à jour : 9 juil. 2018

Faut-il être parfait ? Cindy Ghys, auteur du livre « J'arrête d'être parfaite » aux éditions Eyrolles, a longtemps cru qu’on attendait d’elle la perfection, au point de se convaincre que c’était sa voie, sa mission. Pourtant, en devenant maman, elle a compris qu’elle ne parvenait plus à être parfaite ou à faire semblant de l’être : « J’étais tout le temps déçue des autres et déçue de moi-même ».


Un jour c’est le déclic : « Je vais réinventer ma vie ». Comment Cindy est-elle passée à l’action ? Comment est-elle parvenue à accueillir ses imperfections ? Dans cette émission que je vous invite a écouter maintenant, elle se livre très simplement. « Je voulais être parfaite pour qu’on m’aime. J’ai inversé la logique et décidé de commencer par m’aimer déjà moi ».

Ecoutez notre podcast : J'arrête d'être parfait

Sans vouloir proposer une méthode, Cindy expose simplement sa propre situation en espérant qu’elle éclairera d’autres femmes : « J’ai réalisé que je n’étais pas seule ». Des pistes pour se guérir de son perfectionnisme ? Cindy en suggère une, discrètement : prendre conscience de la différence en le fait réel et l’histoire qu’on s’invente et, surtout, ajoute-t-elle, ne pas oublier de se dire trois mots qu’on adresse plutôt aux autres qu’à soi-même : « Pardon », « Merci » et… « Je t’aime ».

Une rencontre inspirante à écouter sur Radio Médecine Douce


Et n'hésitez pas à consulter notre article complémentaire sur les relations sociales :

https://www.radiomedecinedouce.blog/articles/comment-s-ouvrir-aux-autres

VOUS ÉCOUTEZ EN DIRECT RADIO MÉDECINE DOUCE 

© Radio Médecine Douce 2018