Comment bien dormir la nuit ?

Mis à jour : 11 janv. 2018

Cela peut paraître une évidence, mais dormir est avant tout une hygiène de vie !



Un bon sommeil commence… par un bon réveil


Le sommeil, ce n’est pas seulement se coucher tranquille, c’est d’abord se lever en douceur. Si nous nous préparons des réveils difficiles, nous n’aurons instinctivement pas envie d’aller nous coucher.


L’hygiène de vie ayurvédique recommande un verre d'eau tiède tous les matins, c’est-à-dire un mélange d’eau à température ambiante, et d’eau bouillie. Ainsi, vos organes se réveilleront en douceur, et votre corps redoutera moins le sommeil comme une obligation.


Le petit-déjeuner doit être un vrai repas. Déjeuner comme un prince et dîner comme un pauvre est une recommandation ayurvédique. Donc le soir, privilégiez plutôt les légumes cuits et les soupes.


Il est également important de dîner tôt, de se laisser deux ou trois heures pour digérer avant le coucher. Puisque le sommeil est un temps de repos par excellence, il est dommage de le troubler par une activité digestive intense. D’ailleurs, vous l’aurez remarqué, après un repas copieux, on a souvent du mal à aller au lit.


L’alimentation, clef du sommeil Les jours de fête sont derrière nous, mais il nous arrive encore de nous livrer à quelques écarts. Marcher pour bien digérer n’est pas inutile, surtout pour évacuer l’alcool. Et à ce sujet, éviter les mélanges, c’est aussi ménager (un peu) son foie !

Si nous avons fait des excès lors de la semaine écoulée, c’est le moment de prendre des bonnes résolutions. Pas besoin d’attendre un nouveau jour de l’an ! On peut décider de manger sainement dans la semaine qui vient pour laisser notre corps se reposer ou même de jeûner.

L’important est de ne pas trop se mettre la pression. Si tout le monde sait qu’il est inutile de se « venger » de nos malaises par la nourriture, il ne vous servira à rien de vous faire violence tous les jours pour contrôler votre alimentation. Car si manger vous rend malheureux, vous en ressentirez les effets sur votre sommeil, et donc sur votre humeur et votre santé.

Il est donc nécessaire de prendre de saines et réjouissantes habitudes, et aussi d’arrêter les activités fatigantes dès 18h. Le sommeil se prépare à l’avance, toujours !

Vaincre l'insomnie

Cela nous est arrivé à tous : une fois au lit, nous nous tournons et nous retournons dans les draps. Le sommeil ne vient pas. On a même l’impression qu’il nous fuit !

Une bonne méthode consiste à faire des exercices de méditation. Trois minutes suffisent pour rappeler le sommeil à vous. Et cela marche aussi lorsque vous vous réveillez en pleine nuit sans pouvoir vous rendormir.

Vous pouvez vous coiffer en arrière : c’est ni plus ni moins un massage du crâne, et cela vous déstressera. Le bain de pieds avec du gros sel est aussi une méthode éprouvée, pourvu que vous profitiez de ce moment pour vous retrouver, seul avec vous-même. Enfin, un très bon remède est un verre de lait chaud avec une noix de muscade : c’est un excellent relaxant.

N’oubliez pas que le sommeil véritablement réparateur est celui qui précède minuit. Prendre un bon rythme demande un peu de discipline, mais c’est à la portée de tous. Et vous n’aurez plus envie de vous laisser aller au mauvais sommeil diurne qui coupe la journée en deux. Faites de beaux rêves !

Gary Laski


385 vues

VOUS ÉCOUTEZ EN DIRECT RADIO MÉDECINE DOUCE 

© Radio Médecine Douce 2018